Communiqué

Les approches intégrées de gestion des ressources naturelles sont essentielles à la prospérité continue du Canada

Un nouveau rapport de comité d’experts publié aujourd’hui par le Conseil des académies canadiennes (CAC) constate que les méthodes conventionnelles de gestion des ressources naturelles ne se sont pas adaptées à l’échelle et à la complexité des problèmes du XXIe siècle. Il conclut que nous en savons assez pour agir et élaborer des approches intégrées de mobilisation, de planification et de prise de décision, qui protégeront la santé et la compétitivité des secteurs des ressources naturelles canadiens.

Au Canada, les décisions ont toujours été prises au cas par cas, selon le projet ou le secteur. Cependant, les décideurs trouvent cette approche inadéquate devant l’intensification des pressions environnementales et sociales, à l’accroissement de la concurrence mondiale, à l’incertitude réglementaire et à l’évolution du contexte légal et social — notamment avec l’engagement à la réconciliation. Beaucoup de systèmes décisionnels en vigueur sont bousculés par la confusion inhérente à la gestion des ressources naturelles, et la gestion intégrée des ressources naturelles (GIRN) a été conçue avec cette complexité en tête et s’adapte facilement au contexte local.

Plus grand que la somme de ses parties : Vers une gestion intégrée des ressources naturelles au Canada établit un cadre pour comprendre la GIRN et se penche sur les processus qui peuvent l’appuyer. Le rapport fournit aux leaders, praticiens et autres les renseignements nécessaires pour appliquer la GIRN et passe en revue les obstacles et les pratiques efficaces et prometteuses pour les surmonter.

Citations

« Ce rapport présente les avantages de suivre une approche plus intégrée pour la gestion des ressources naturelles. Face à l’accroissement des conflits sur l’exploitation des ressources au Canada, nous devons changer la façon dont nous faisons les choses. Nous possédons une solide expérience de la GIRN sur laquelle se baser, bien qu’elle soit de faible étendue, et le rapport offre un cadre et un guide pour sa mise en œuvre à plus grande échelle, qui s’appuie sur la recherche et la pratique. »

–     Cassie J. Doyle, présidente, comité d’experts sur l’état des connaissances et des pratiques relatives aux approches de gestion intégrée des ressources naturelles au Canada

 

La riche diversité des ressources naturelles du Canada a toujours joué un rôle important dans la culture, la santé, la sécurité et la subsistance de sa population. Nous espérons que ce rapport aidera à la mise en œuvre de la GIRN afin de renforcer la durabilité et la légitimité des systèmes canadiens de gestion des ressources naturelles. »

–     Eric M. Meslin, Ph. D., MACSS, Président-directeur général, Conseil des académies canadiennes


Personne-ressource :

Heather Ennis
Directrice des communications, Conseil des académies canadiennes
613 851-7723
heather.ennis@scienceadvice.ca

Avis au sujet du COVID-19
Pour en savoir plus