La résilience aux catastrophes naturelles

Sommaire

Les catastrophes naturelles sont de plus en plus fréquentes et graves, en partie à cause des changements climatiques. De 2008 à 2018, près de 200 catastrophes majeures ont eu lieu au Canada, notamment les inondations de Calgary et de Toronto de 2013, les feux de forêt de Fort McMurray de 2016 et les feux de forêt de la Colombie-Britannique de 2017 et de 2018. Ces événements ont eu des incidences sur des centaines de milliers de personnes et ont causé pour des dizaines de milliards de dollars de dommages.

Comme on prévoit de plus en plus d’événements liés aux changements climatiques dans l’avenir, il est essentiel que les collectivités et les Canadiens aient la capacité nécessaire de se préparer aux catastrophes naturelles, d’y résister et de s’en remettre.

Cette évaluation explorera comment la résilience des collectivités canadiennes à l’évolution du climat peut être améliorée par une meilleure intégration des efforts d’adaptation aux changements climatiques avec les efforts de réduction des risques liés aux catastrophes naturelles.

Le commanditaire :

Santé publique Canada

La question

Quelles opportunités permettent d’améliorer la résilience aux catastrophes naturelles au Canada en intégrant les recherches et pratiques liées à la réduction des risques de catastrophes et à l’adaptation aux changements climatiques?

Le comité d’experts sur la résilience aux catastrophes naturelles :

Scott Vaughan, (président) membre émérite, Institut international sur le développement durable et ancien commissaire fédéral à l’environnement et au développement durable

Alain Bourque, directeur administratif, Ouranos

Elliott Cappell, directeur, Changement climatique, WSP Canada

Stephanie E. Chang, professeure, School of Community and Regional Planning and Institute for Resources, Environment and Sustainability, Université de la Colombie-Britannique

Jimena Eyzaguirre, directrice de l’équipe internationale et spécialiste principale de l’adaptation au changement climatique, ESSA Technologies ltée

Mike Flannigan, professeur de feu de végétation, département des ressources renouvelables, Université de l’Alberta

Kathryn Hyland, vice-présidente principale, Gestion des risques, Swiss Re

David Lapp, FCAE, Gestionnaire, Mondialisation et Développement durable, Ingénieurs Canada

Tara McGee, présidente associée (études de premier cycle), département des sciences de la terre et de l’atmosphère, Université de l’Alberta

Kevin Quigley, professeur, École d’administration publique; directeur, MacEachen Institute for Public Policy and Governance, Université Dalhousie

Sarah Sargent, vice-présidente des programmes, opérations canadiennes, Croix-Rouge canadienne

Laxmi Sushama, professeure et membre de la chaire Trottier en génie et conception durable, Université McGill

Fermer

Comité D'experts

Avis au sujet du COVID-19
Pour en savoir plus