Véhicules connectés et automatisés et mobilité partagée

Sommaire

L’industrie automobile vit une période de changements sans précédent. Les préférences des consommateurs et les tendances en matière d’efficacité, de sécurité et de commodité stimulent le développement de nouvelles technologies automobiles, particulièrement dans le domaine des véhicules connectés et autonomes. Ces tendances liées aux technologies de pointe et à la mobilité partagée influenceront de façon importante l’avenir du transport.

Les véhicules connectés et automatisés sont susceptibles d’améliorer la sécurité du transport, d’accroître les possibilités de mobilité, de réduire les coûts pour les usagers et d’ouvrir aux Canadiens de nouvelles perspectives sociales et économiques. En même temps, en plus d’occasionner des pertes d’emplois, elles sont aussi susceptibles de perturber de façon considérable les industries de la fabrication et du transport et de soulever d’importantes préoccupations sur les plans de la cybersécurité et de la confidentialité.

Le commanditaire : Innovation, Sciences et Développement économique Canada (ISDE)

La question :  À la lumière des tendances actuelles influençant l’évolution des technologies liées aux véhicules connectés et automatisés et à la mobilité partagée, quelles incidences ces technologies auront-elles sur l’industrie, les gouvernements et la population en général au Canada et quels types de possibilités et de défis présenteront-elles pour eux?

Fermer

Le comité d’experts, présidé par Jeannette Montufar, FACG, s’est réuni pour la première fois les 17 et 18 juin à Ottawa. Les membres du comité ont pris connaissance du sujet d’évaluation proposé par le commanditaire, se sont mis d’accord sur la portée de la question présentée et ont défini les prochaines étapes du processus. Au cours des prochains mois, le comité d’experts guidera le personnel du CAC dans sa gestion du processus de collecte des données probantes.