8 août 2019

Bâtir l’excellence

Comité d’experts sur les pratiques exemplaires pour la transformation de la science par l’infrastructure au Canada

Demandez une présentation ou posez une question Envoyer une demande

Sommaire

Dans le budget de 2018, le gouvernement fédéral s’est engagé à investir 2,8 milliards de dollars pour renouveler ses laboratoires scientifiques dans le cadre d’une initiative relative à l’infrastructure. L’un des buts de cette initiative est de soutenir la construction d’installations servant des objectifs multiples, qui rassemblent des scientifiques et des ingénieurs de différents ministères et secteurs. À compter de 2019, le gouvernement fédéral envisagera des approches pour évaluer les opportunités d’investissement dans l’infrastructure qui reflètent une nouvelle vision de l’entreprise fédérale S-T dans une optique de collaboration, d’adaptation et d’efficience.

Services publics et Approvisionnement Canada a demandé au Conseil des académies canadiennes (CAC) d’évaluer les données probantes sur les pratiques exemplaires en matière de décisions d’investissement dans l’infrastructure S-T fédérale.

Pour répondre à cette question, le CAC a mis sur pied un comité multidisciplinaire composé de quatre experts issus des milieux gouvernemental, universitaire, industriel et de l’administration des activités scientifiques. Treize autres experts ont fait part de leurs connaissances et de leurs idées lors d’un atelier. Les conclusions du rapport sont issues du jugement, de l’expérience et de l’expertise des participants à l’atelier et des membres du comité d’experts; elles sont éclairées par les meilleures données probantes accessibles.

Demandez une présentation ou posez une question Envoyer une demande
Fermer

La question

Que sait-on des pratiques exemplaires en matière d’évaluation des propositions d’investissement dans l’infrastructure scientifique et technologique qui sont pertinentes pour les activités scientifiques fédérales au Canada dans l’avenir?

Principales constatations

Le rapport Bâtir l’excellence synthétise les principales considérations théoriques et pratiques à prendre en compte dans l’élaboration des principes, des critères, ainsi que des structures et des processus décisionnels pour l’évaluation et l’investissement dans une infrastructure S-T collaborative.

Principes directeurs et critères

Les pratiques exemplaires en matière de décisions pour les investissements dans l’infrastructure S-T tiennent compte de quatre principes : l’excellence scientifique, la collaboration, la faisabilité et les répercussions plus vastes.

  • Les évaluations de l’excellence scientifique pour les investissements gouvernementaux dans l’infrastructure S-T diffèrent de celles du milieu universitaire ou de l’industrie parce qu’elles doivent tenir compte des mandats gouvernementaux. Parce que les mandats peuvent changer au fil du temps, la souplesse, la connectivité et la modularité du design de l’installation permettent de tenir compte des besoins futurs.
  • L’infrastructure S-T qui appuie la collaboration peut amplifier les résultats scientifiques et apporter des solutions à des défis complexes. Les propositions collaboratives d’infrastructure S‑T mettent en lumière les façons dont les nouveaux utilisateurs peuvent trouver des occasions d’engagement au sein d’une installation et appuient l’établissement de relations en s’attaquant aux obstacles potentiels à l’accès.
  • L’évaluation de la faisabilité à long terme de l’infrastructure S-T proposée exige de tenir compte de la propriété, de la gouvernance et de la gestion, en particulier pour les installations partagées. Un processus balisé d’étapes permet l’évaluation de divers aspects de la faisabilité (p. ex. sur le plan technique, financier, gestionnaire, social, réglementaire, environnemental) par des professionnels scientifiques et non scientifiques.
  • Les répercussions économiques et sociales plus vastes des projets d’infrastructure S-T à grande échelle proposés sont généralement comprises dans le processus d’évaluation. Bien qu’il soit difficile d’évaluer les impacts futurs, les propositions peuvent être analysées en fonction de la crédibilité et de la logique des avenues menant aux impacts attendus.

Le rapport examine également la manière dont le design des processus décisionnels et des structures consultatives pourrait soutenir ces principes.

  • L’approche « intermédiaire » de l’élaboration des propositions facilite l’établissement de relations dès le début du processus de proposition et peut assurer le succès de l’infrastructure S-T collaborative. Cette approche permet à la communauté scientifique et technologique de cocréer des propositions prometteuses qui répondent aux besoins du gouvernement.
  • Une vision et une stratégie claires pour prioriser les investissements dans l’infrastructure S-T (p. ex. une feuille de route) sont essentielles au processus décisionnel. Si elle est cocréée avec les parties prenantes, la feuille de route a également le potentiel de favoriser les relations de collaboration.

Comité D'experts

Comité d’experts sur les pratiques exemplaires pour la transformation de la science par l’infrastructure au Canada